dogging (n.m.) : forme d’exhibition qui autorise, a priori, la participation des voyeurs aux jeux exhibitionnistes d’un couple ou d’une femme seule.

Le dogging est un jeu d’exhibition qui consiste, le plus souvent pour un couple libertin, à se rendre dans un lieu connu des voyeurs (clairière, parking, sexshop…) et à s’y exhiber. La différence principale avec la simple exhibition réside dans l’éventualité que la femme se laisse toucher, ou plus, invite les hommes présents à des relations sexuelles.

Dans ce cas, le dogging devient une forme de gangbang public, qui pourra prendre des proportions plus ou moins poussées, avec toute ou partie du « public ».

voir la vidéo complète

video porno gratuite :
un couple libertin français s’adonne au dogging au Bois de Boulogne
téléchargez

Lieux d’exhibition libertine

Le lieu de dogging le plus célèbre de France est la fameuse plage naturiste – et ses tout aussi fameuses dunes – du Cap d’Agde. Mais toutes les plages naturistes clandestines, les sexshops, les cinémas X ou encore les parkings et clairières sont des lieux potentiels d’exhibition libertine.

Cette pratique repose sur le fait que les lieux sont explicitement sexuels et dédiés à la pornographie (sex-shop, cinéma porno…), ou connus des voyeurs comme des exhibitionnistes pour les rencontres gays et la pratique du voyeurisme (parking, bois, plage…)

Pratique du dogging

Selon les envies et les limites du couple, le dogging pourra être plus moins poussé. De l’exhibition hardcore au gangbang en public, en passant par quelques attouchements ou des fellations, c’est toujours le couple qui décide de la tournure que prendra la séance.

S’il n’est pas rare que quelque indélicat en demande davantage, ou outrepasse carrément les limites fixées par le couple, il sera en général remis à sa place par les autres voyeurs. Car si un coin à voyeurs n’est pas considéré comme sécurisant par les couples, il y a peu de chance qu’ils y remettent les pieds.

Nombreux sont les couples pratiquant le dogging qui sont, par ailleurs, libertins. Le plus souvent candaulistes ou triolistes, mais aussi parfois simplement échangistes ou même mélangistes. Ceci étant, certains couples ne pratiquent que le dogging, plus ou moins occasionnellement…