soirée multicouples (n.f.) ou soirée multicouple : type de soirées libertines privées où le couple échangiste (ou mélangiste) invite non pas un, mais plusieurs autres couples libertins.

Tout d’abord, il ne faut par confondre la soirée multicouples (nous retiendrons cette orthographe impropre, mais plus parlante) avec la soirée couples des clubs échangistes. ici, on parle d’une soirée privée, où un couple invite plusieurs autres couples à une soirée tantôt échangiste, tantôt mélangiste.

voir la vidéo complète

video porno gratuite :
un groupe d’amis russes organise une soirée multicouples à Paris
téléchargez

Us et coutumes de la soirée multicouples

Une fois cette définition posée, on remarquera que ce type de soirées n’est possible que grâce au développement d’internet. Le plus souvent, un couple libertin décide d’en inviter plusieurs autres à son domicile. Parfois, il demande au premier couple invité d’en convier un autre. Et ainsi de suite. Si une soirée multicouples commence à six (3×2), le nombre de convives est infini. En effet, tout dépend de la capacité d’accueil des hôtes. Et de leurs limites.

Soyons clairs : une soirée multicouples, c’est une partouze. Mélangiste ou échangiste (ou les deux), c’est selon. Et comme dans une partouze libertine classique, vous n’êtes nullement obligés à coquiner avec tout le monde. Il s’entend néanmoins que si vous acceptez l’invitation d’un couple, c’est que celui-ci vous intéresse sexuellement.

Pour le reste, les règles élémentaires de la politesse s’appliquent. Un petit bouquet, une bouteille de vin. De la ponctualité. Et bien entendu, de la discrétion. Vous êtes dans une soirée libertine privée, pas dans un club. Il arrive aussi souvent que le couple invitant propose le principe de l’auberge espagnole : chacun amène un peu à manger et un peu à boire. Ne soyez pas pingres.

Hommes seuls et soirées libertines privées

La définition de la soirée multicouples s’entend par l’exclusion a priori des hommes seuls. Il n’en va pas de même pour les femmes libertines célibataires. Mais il arrive toutefois que des « gods » soient invités. Ou le partenaire trioliste habituel du couple. Dans ce cas, la convention veut que vos hôtes vous aient prévenus à l’avance de cet état de fait.

L’autre possibilité est que la soirée multicouples soit elle-même organisée par un homme seul. Certains célibataires s’y essaient, avec plus ou moins de succès. Mais en ce cas, vous êtes déjà au courant…