exhibition (n.f.) : pratique consistant à montrer des parties intimes de son corps ou des actes sexuels devant un tiers. Exhibitionnisme (n.m.) : tendance à l’exhibition.

Une petite partie des couples libertins pratique régulièrement l’exhibition publique, que ce soit sous la forme de dogging ou sous une forme plus soft. La pratique du libertinage est de toute façon et quoi qu’il en soit associée à l’exhibitionnisme, ne serait-ce que dans les clubs libertins.

voir la vidéo complète

video porno gratuite :
une libertine fait du pole-dance sur un plateau dans un club échangiste, avant une partouze
téléchargez

Exhibition dans les clubs libertins

Piste de danse où s’ébrouer joyeusement, dress-code pour le moins impudique, coins câlins disposant de vitres teintées : l’exhibitionnisme est partie intégrante de la vie des établissements libertins. Il va sans dire que, même si ce n’est pas une généralité absolue, les couples libertins ont, pour la plupart, un sens certain de la provocation et de l’impudeur.

Certains couples non-libertins fréquentent même de temps à autre les établissements échangistes, rien que pour le plaisir de s’y adonner à l’exhib’ publique. Quelqu’un devrait leur dire que ce n’est sans doute pas l’endroit le plus opportun pour ça.

Les coins à voyeurs

La majorité des couples qui fréquentent les coins à voyeurs est composée de couples libertins. Cette pratique n’est-elle pas d’ailleurs, en soi, une forme de libertinage ? Quoi qu’il en soit, il existe en France des lieux publics, connus des voyeurs eux-mêmes comme des couples – la plupart du temps des lieux de drague gay – qui ne sont fréquentés que par un public très averti.

Attention toutefois : il ne faut pas confondre exhib’ de couple et dogging. Tous les couples exhibitionnistes ne cherchent pas des contacts directs dans les coins à voyeurs, bien au contraire. Nombreux sont ceux qui se contentent de se montrer, dans des situations plus ou moins scabreuses, aux voyeurs, et ne veulent surtout pas aller plus loin.

Le spot le plus connu de France est bien entendu le Cap d’Agde et son quartier naturiste, sa plage où des couples libertins se montrent très impudiquement.