libertinage (n.m) : 1 – ensemble des pratiques qualifiées de libertines, aussi appelé improprement échangisme 2 – courant de pensée fondé sur le refus des principes religieux et moraux classiques

Attention ! N’allez pas faire comme tout le monde et confondre allègrement libertinage et échangisme. Quelles différences existe-til entre être échangiste et être libertin, me demanderez-vous ? Et bien, ces différences tiennent en deux points :

– l’échangisme n’est qu’une des nombreuses pratiques qu’englobe la notion de libertinage. Il existe aussi le mélangisme, le triolisme ou encore le candaulisme ;

– la notion de libertinage renvoie à une façon de penser, à une façon d’envisager sa sexualité. On peut être échangiste sans, pour autant, partager cette façon d’envisager les choses, que certains appellent le libertinisme.

voir la vidéo complète

video porno gratuite :
couples s’adonnant au libertinage (partouze) dans un appartement du quartier naturiste du Cap d’Agde.
téléchargez

Libertinage d’hier et d’aujourd’hui

C’est clair : le libertinage contemporain s’inspire du courant de pensée du XVIIème siècle, qui refusait le diktat moral de la religion sur, entre autre chose, la sexualité. Il s’inspire aussi du roman libertin du XVIIIème siècle, des Sade, Laclos et autres auteurs sulfureux.

Pour beaucoup, la version moderne n’a que peu à voir avec ses sources issues de la libre-pensée et de la conception philosophique. Et pourtant, il s’agit bien pour les couples libertins de s’affranchir (le sens étymologiques du terme) de convention sociales jugées nocives et inutiles.

En refusant le concept classique de fidélité, les couples libertins explorent une autre sexualité et une autre façon d’appréhender la vie et les relations de couple. Chez les libertins, la femme n’est pas « la maman ou la putain ».

Libertinage et pratiques libertines

A force de réduire une philosophie au seul échangisme, on a tôt fait de limiter cet aspect philosophique et moral des choses : le libertinage moderne, c’est l’idée que chacun – et chacune – a le droit de faire ce qu’il veut de son cul à la condition du consentement de tous les participants.

Dès lors, le concept moderne prend toutes les formes, au gré des envies et fantasmes de chaque homme, chaque femme et chaque couple : partouze, gangbang, partie carrée ou partie fine sont autant de composantes du libertinage et de variations possibles d’une sexualité libérée, au même titre que l’exhibition, le voyeurisme ou autres.

Lieux libertins

Le libertinage est donc multiforme et se pratique aussi bien dans les clubs libertins, les saunas mixtes que dans des fêtes privées à domicile. On le trouve aussi au Cap d’Agde, station balnéaire naturiste devenue au fil des années la capitale européenne du libertinage ou encore dans des lieux divers et variés (cinémas, clairières, plages naturistes clandestines…).

Nul ne peut prétendre à saisir cette notion sans en saisir la dimension de diversité des pratiques, des attentes et des fantasmes des uns et des autres. Car le libertinage, c’est d’abord, par définition, la liberté de chacun.