gourmandes (n.f.pl.) : euphémisme désignant dans le jargon libertin les amatrices de pluralité masculine.

Il existe des euphémismes, y compris dans le monde du libertinage, qui prêtent à sourire. Ainsi, le terme le plus fréquemment utilisé pour désigner les amatrices de gangbang et de pluralité est « gourmandes ». Dans ce cadre, le mot gourmandes est utilisé à la fois pour désigner un fait (la gourmandise sexuelle de la libertine) et pour complimenter. Car on admettra que ce joli terme est plus adéquat que des noms d’oiseaux type salopes, catins ou autres traînées.

voir la vidéo complète

video porno gratuite :
deux gourmandes libertines en gang-bang avec des supporters lyonnais
téléchargez

Soirées « femmes gourmandes » en club libertin

Ainsi, de nombreux clubs et saunas libertins inscrivent à leur agenda des soirées femmes gourmandes. De quoi s’agit-il ? Peu ou prou, d’une soirée gangbang. Ceci étant, le terme comprend aussi les amatrices de trios, ou de simples blowbangs (mélangistes).

Mieux, l’annonce d’une soirée « gourmandes » – plutôt que pluralité masculine ou gangbang – invite plutôt des libertines disons… partageuses. Ainsi, ce type de soirées en club échangiste se distingue du stict gangbang par le fait que les libertines en question, si elles acceptent à peu près tous les hommes présents, sont dans la même pièce. Chaque gangbang n’est pas isolé. S’en suit généralement une partouze, avec beaucoup plus d’hommes que de femmes.

Femme gourmande et libertinage privé

Le terme est aussi utilisé – en ce cas plutôt au singulier – dans le cadre du libertinage privé. Quand un couple annonce sur un site de rencontre internet que « madame est gourmande », cela signifie qu’elle est adepte de pluralité virile. Mais attention : cette gourmandise peut se limiter à un autre partenaire que son conjoint. Elle peut aussi désigner une femme amatrice de gangbang très nombreux.